Pour la sauvegarde et la valorisation de notre Culture Industrielle

Fondation de l'Automobile Marius Berliet

Zoom sur l’École de Production Boisard

Lors des Journées du Patrimoine, nous avons présenté le fourgon Rochet Schneider, dont la restauration de la structure bois a été assurée par les élèves de l’école Boisard. Retour sur un partenariat d’excellence :

Philippe Brossette, président de la Fondation Berliet, a reçu Bernard Fayolle, directeur de l’École de Production Boisard, et Jean-François Vuaillat, professeur encadrant les élèves Menuiserie. Pour remercier l’établissement de ses excellentes prestations, il leur a offert une maquette de la camionnette Unic « Cartier », qui fût une des pièces-maîtresses réalisées par les élèves de la promotion 2012.

 

La menuiserie : un corps de métier primordial dans la restauration d’un véhicule ancien :

 

La structure du fourgon Rochet Schneider a bien besoin de passer entre les mains des élèves menuisiers !

 

Vous avez dit « école de production » ?

Louis Boisard (1851-1938), ingénieur de l’École Centrale de Lyon, est à l’origine des Ateliers d’Apprentissage de l’Industrie (École de Production Boisard). Convaincu de l’importance de la pratique du geste et du sens donné à la théorie, Louis Boisard développe une pédagogie novatrice : vendre les travaux réalisés par les élèves en atelier.

L’École de Production Boisard, maintenant implantée 148 avenue Franklin Roosevelt à Vaulx en Velin poursuit la voie tracée par son fondateur avec la pédagogie du « faire pour apprendre » où les élèves travaillent sur de vraies commandes client. Ils passent deux tiers de leur temps en atelier, le reste étant consacré aux matières générales (maths, français, histoire géographie), en lien avec l’activité professionnelle. L’école prépare ses élèves au CAP et au BAC professionnel.

Ces formations conduisent à de très bons résultats aux examens et un taux d’insertion professionnelle proche de 100%. Tous les ans un nombre important d’élèves sont primés au concours « Un des meilleurs apprentis de France ».

 

Des chantiers valorisants :

C’est dans l’atelier de menuiserie qu’est née la collaboration avec la Fondation Berliet. Depuis 14 ans, Jean-François Vuaillat, maître-professionnel et ses élèves, ont à leur actif la participation à la restauration d’une dizaine de véhicules de la Fondation.

La promotion 2015 a mené à bien la construction de la caisse d’un Berliet CBA de 1920

 

Parmi les pièces remarquables qui sont passées par l’école Boisard, citons le « Home car » Rochet Schneider de 1932, la cabine du camion Saurer 1936, deux camions Berliet CBA et la camionnette Georges Richard UNIC « Cartier » 1923 . Ces travaux d’exception et la confiance qui est accordée par la Fondation Berliet à cet établissement, font la fierté des maitres-professionnels et de leurs élèves.

Un exemple en image : la camionnette UNIC type L1 1923, restaurée aux couleurs de la prestigieuse Maison Cartier

 

 

 

A gauche, le châssis d’origine – à droite : la structure du fourgon doit être construite de A à Z d’après de rares documents d’époque

 

Monsieur Chevallier, spécialiste technique des restaurations de la Fondation Berliet, en pleine discussion avec le professeur Vuaillat