Renault – Saviem : les petits camions qui se sentent bien partout !

Entre les « Goélettes » des années 50, les « SG » des années 70,  les « type B » et autres « Messengers » des années 90, se dessine une filiation et une vocation commune. Au-delà de leur évolution technique, ces véhicules ont  rythmé le quotidien de trois générations de cultivateurs, artisans, commerçants et entrepreneurs… retour sur une histoire de famille !

 

Rappel technique et chronologique :

 

1947 : la Régie Nationale RENAULT met au point  une nouvelle génération de petits utilitaires à cabine avancée de 1000 à 1400 kg de charge utile.

1949 : sortie du R2061 de 1400 kg doté du moteur « 85 » et d’une boîte 3 vitesses.

1955 : Le département poids lourds de RENAULT se regroupe avec les constructeurs LATIL et SOMUA sous la marque SAVIEM LRS.

1956-59 : RENAULT lance les camions R2086 Goélette : 4 cylindres 88×88, 12 CV, PTC : 3T325 et Galion R2167, 4 cylindres 88×88, 12 CV, PTC : 4 T 9.

1959 : RENAULT devient l’actionnaire majoritaire de SAVIEM. A partir de 1963,  SAVIEM, en plus des utilitaires lourds, va prendre également en charge  la fabrication des véhicules de basse et moyenne gamme. La Régie Renault se recentre uniquement sur l’automobile et la camionnette légère (Estafette…)

1er juin 1965 : SAVIEM lance la Super-Goélette SG2 (3T5 de base) et le Super-Galion SG4 (5T950 de base) dérivés des véhicules précédents avec les moteurs Renault 671 essence et 580 diesel.

Juin 1967 : sortie du SB2 4 cylindres 88×88, 10 cv, traction avant, version essence et diesel P.T.C. : 4 T 250.

3 novembre 1967 : contrat de licence avec AVIA, entreprise tchèque pour fabriquer des SG2 et des SG4

fin juillet 1968 : les SG2 et SG4 sont équipés en série de nouveaux moteurs les Renault 817 (essence) ou 712 (diesel) aux choix de l’utilisateur.

1971 : Les différentes versions du SG2 peuvent recevoir en option une boite automatique BORG-WARNER accompagnée d’un freinage assisté par servo-frein.

1975 : lancement du SG3 de 4,5 T dérivé du SG2 mais avec des pneus jumelés à l’arrière.

1978 : Le regroupement des constructeurs Berliet et Saviem donne naissance à Renault Véhicules Industriels (R.V.I.), filiale de la Régie Nationale des Usines Renault.

1980 : Disparition des marques Berliet et Saviem au bénéfice du losange Renault.

1980 : essais clients des camions de la future gamme B fabriqués à l’usine de Batilly sous le nom de code « F »

1982 : sortie des camions B70 (gamme B RENAULT V.I.) fabriqués à Batilly : fourgon et porteur 3T5 et 4T5 de PTAC (B70-35/45 fourgon en 1988)

1986 : sortie du B90 turbo injection directe châssis cabine, fourgon plateau 3T5 et 4T5 de PTAC

1989 : série limitée « Messenger » des B70-35 et B90-35 châssis cabine et fourgon 3T5 et 4T5 de PTAC.

1990 : Série B80-35/45 3T5 et 4T5 ; B110-35/50 3T5 et 5T, B110-60 6 T

1991 : Série B110-35/45 3T5 et 4T5, B110-55 5T5, B120-35/50 3T5 et 5T, B120-60 6T de PTAC.

1992 : les véhicules de la gamme B prennent tous le nom générique de « MESSENGER ».

1999 : Série de fin des « Messenger ». Sortie du « MASCOTT »

EN BONUS : un article de 1966 sur la Super Goélette !

 
 
 
 

La boutique

Pour offrir ou pour votre plaisir, profitez de notre selection d’articles...


 
Livres et publications Berliet Livres & publications DVD et multimédias Berliet DVD & Multimédias Maquettes et miniatures Berliet Maquettes & Miniatures Affiches et gravures Berliet Affiches & gravures Objets de collection Berliet Objets de collection Cartes postales Berliet Cartes postales

Paiement en ligne
100% sécurisé par la banque CIC.