Warning: Declaration of wp_option::render($field_html, $colspan = false) should be compatible with base_wp_option::render() in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 114

Warning: Declaration of wp_option_text::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 170

Warning: Declaration of wp_option_textarea::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 194

Warning: Declaration of wp_option_choose_category::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 226

Warning: Declaration of wp_option_choose_page::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 240

Warning: Declaration of wp_option_select::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 257

Warning: Declaration of wp_option_file::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 301

Warning: Declaration of wp_option_separator::render() should be compatible with wp_option::render($field_html, $colspan = false) in /home/www/_berliet/wp-content/themes/berliet/lib/theme-options/option-fields.php on line 387
Caravane du Tour de France : la publicité qui roule ! -

Pour la sauvegarde et la valorisation de notre Culture Industrielle

Fondation de l'Automobile Marius Berliet

Caravane du Tour de France : la publicité qui roule !

Les véhicules de la caravane : 93 ans d’extravagance !

L’idée d’une caravane publicitaire « officielle » sur le Tour de France cycliste est née en 1929, afin de financer les dépenses de la course. Avant cette officialisation, les camionnette publicitaires des produits Menier, Bayard et Lion Noir formaient déjà un « mini cortège » qui allait vite s’étoffer, au fur et à mesure du succès rencontré sur le parcours. Dès la fin des années 30, une soixantaine de camions bariolés et bruyants animent l’évènement et chaque étape du Tour est une fête populaire se prolongeant jusqu’au soir.

 

Latil camionnette tour de France 1935

 

Latil B2 Tour de France Pathé 1930

 

Les véhicules Latil en tête de peloton !

Parmi les constructeurs automobiles présents sur le Tour de France, LATIL reste prépondérant jusqu’à la veille de la deuxième Guerre Mondiale. La marque de Suresnes va en effet fournir une véritable flotte de 13 véhicules pour l’organisation du Tour (camions-ateliers, ravitaillement, bagages…). Latil propose également des contrats de location très intéressants auprès des annonceurs désirant participer à la caravane.

Publicité Latil Tour de France 1937

 

D’autres photos Latil (cliquez pour agrandir)

1945-1960 : l’apogée de la publicité roulante !

Même si les véhicules publicitaires montrent leur nez dès les années 1920, La période d’après-guerre est incontestablement la plus prolifique. Après les années sombres, les français ont soif de nouveauté et aspirent au confort : cuisine au gaz, frigos, meubles en formica, appareils électroménagers, Hi-Fi, tissus en synthétique, produits d’entretien, etc. A une époque où les médias modernes n’existent quasiment pas, la « publicité qui roule » va chercher la population directement sur le terrain, jusque dans les petites bourgades.

 

publicités Butagaz carrosserie Pourtout 1965

 

Publicité sur carton 1950

 

 

Une caravane attendue avec ferveur par la population

Les annonceurs misent sur les festivités populaires et sportives (compétitions, cirques, foires et expositions diverses…) pour approcher la clientèle, faire des démonstrations, distribuer des échantillons. Parmi tous ces événements, l’incontournable Tour de France reste le roi de la Fête ! Le look des véhicules de la célèbre caravane revêt une importance primordiale afin de générer un choc publicitaire fort. Toutes les excentricités sont permises.

Des carrosseries dignes d’une fête foraine !

Les châssis sont confiés aux mains de carrossiers spécialisés tels que Di Rosa, Le Bastard, Chéraud, Cottard, Leffondré, Pourtout, Augereau, Arnault, Rotrou, Heuliez… qui proposent une transformation complète, souvent en rapport direct avec le produit de l’annonceur. Le véhicule devient alors un baril de lessive, un moulin, un panier géant etc. « S’il s’agit de produits de grande consommation, il est préférable d’employer les grands moyens, de choisir des formes et des couleurs tapageuses pour frapper la masse, ce n’est pas toujours de bon goût mais c’est efficace (article « Autocar & Grands routiers, oct. 1954).

 

véhicule publicitaire base Renault carrosserie Arnault.

 

Véhicules aspirateurs Hoover carrosserie Pourtout 1963

 

Carrosserie Pourtout : une reconversion réussie

Depuis 1945, la mode automobile n’est plus aux carrosseries de luxe. Pour survivre, plusieurs professionnels d’avant-guerre réalisent des remorques-vitrines et les véhicules promotionnels. Parmi eux, Claude Pourtout, carrossier à Rueil-Malmaison, accepte tous les challenges, même les plus originaux. On lui doit, entre-autres, les véhicules Savon Le Chat, les voitures aspirateurs Hoover etc.

Une mouche géante sur les routes !

Quelques mois avant le Tour de France de 1961, l’agence de publicité parisienne Charles Maillard commande à Pourtout de toute urgence trois véhicules « insecticides Catch ». Dessinés par le styliste Jacques Quellien, les créations sont montées en un temps record. Ensuite, la route du Tour et l’immersion dans le public vont les mettre à l’épreuve pendant un mois et avec succès.

Sur la base d’une Estafette Renault. La bombe insecticide est intégrée à la cabine entièrement transformée, dont l’arrondi épouse la forme. Réalisée en résine de polyester, une grosse mouche « agonise » sur le plateau arrière.

Véhicule insecticide Catch – Carrosserie Pourtout 1961

Album-photos (cliquez pour agrandir)