Pour la sauvegarde et la valorisation de notre Culture Industrielle

Fondation de l'Automobile Marius Berliet

La saga des chasse-neige : un dossier, des photos…

Le déneigement mécanique est un problème complexe car la neige n’est pas une matière ordinaire, elle varie constamment. De fraiche à floconneuse, elle devient tantôt poudreuse, tantôt fondante ou collante. Elle durcit, se tasse, se glace… Après deux heures de soleil ou sous un bref vent doux, sa densité se modifie totalement. Lorsque nous devons déneiger manuellement, nous utilisons suivant les circonstances, le balai, la pelle, la raclette ou la pioche. Il en est de même pour les chasse-neige qui doivent être « outillés » de façon optimale : étrave et lame biaise mais aussi pelleteuse rotative, turbine, vis sans fin, fraise, etc.

Inédit ! de nouvelles photos issues de notre fonds de négatifs Latil :

Allant de pair avec la motorisation des transports, les principales techniques de déneigement sur route ont été mises au point en moins de 15 ans… entre 1924 et 1939. Les concours organisés dès 1930 par le Touring Club de France, vont être le terrain de jeu de constructeurs innovants (Latil, Labourier…) et d’ingénieurs pionniers tels que Roule, Jullien, Bialler, De Brun. Les années 50-70 seront celles des perfectionnements.

Pour en savoir plus, cliquez sur notre dossier documentaire :